Environnement

Bouquetin

Nos milieux naturels fragiles

Le territoire de la Vallée de Chamonix est situé dans un écrin naturel exceptionnel. Neiges éternelles, glaciers, alpages, forêts, lacs d’altitude et zones humides où que vous soyez ces paysages sont à la portée de votre regard.
Très tôt, les collectivités ont pris conscience du caractère particulier de leur environnement et de sa fragilité en menant de nombreuses actions. Aujourd'hui, cette compétence a été reprise par la Communauté de Communes qui souhaite concilier protection des milieux, activités humaines et sensibilisation du public en menant des actions de protection, de gestion et de valorisation des espaces naturels avec ses partenaires.

Zone naturelles sensibles

Plus de 90% du territoire de la Vallée de Chamonix sont concernés par une mesure de protection. Qu’elles soient règlementaires ou non, ces mesures peuvent être à l’origine de plans de gestion ou de programmes d’actions spécifiques.


Réserve Naturelle

Trois réserves sont sur le territoire de la Vallée de Chamonix :


- La Réserve naturelle des Aiguilles Rouges, 3279 hectares ;
- La Réserve naturelle du Vallon de Bérard, 540 hectares ;
- La Réserve naturelle de Carlaveyron, 598 hectares.


En Haute-Savoie, l'Etat a délégué la gestion des Réserves Naturelles à ASTERS, Conservatoire des Espaces Naturels. Un plan de gestion a été élaboré pour ces trois réserves, il fixe les grands objectifs et les actions à engager dans une optique de conservation du patrimoine naturel d’ici à 2022. Parallèlement, les missions d’animation et de sensibilisation ont été confiées à la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc.

Réserves naturelles de la vallée de Chamonix

Sites inscrits et classés

Ces sites, naturels ou bâtis, présentent un intérêt certain au regard des critères prévus par la loi (artistiques, historiques, scientifiques, légendaires ou pittoresques). Aucun règlement spécifique ne s’applique à proprement parler mais ce classement a pour effet de soumettre toute modification de l’état ou de l’aspect des lieux à une autorisation spéciale du Ministre chargé des sites ou du Préfet de département.
Sur le territoire de la Vallée de Chamonix, on retrouve deux sites classés :


- Le massif du Mont-Blanc, le plus vaste de la Région Rhône Alpes avec 26 000 hectares
- Le Balcon du Mont-Blanc, 470 ha en balcon au-dessus du village des Houches, face au Mont-Blanc


Et deux sites inscrits :

- Les gorges de la Diosaz (75 hectares)

- Le hameau de Tréléchamps et ses abords (38 hectares)

Lac des Chèserys

Environnement : faire est plus important que dire

La commune de Chamonix Mont-Blanc est résolument engagée depuis plusieurs années, avec les communes de la Vallée, avec ses voisins frontaliers, avec de nombreux partenaires institutionnels, dans de multiples combats pour son environnement. Pour l’air qu’on y respire, l’eau qu’on y boit, pour la nature exceptionnelle qui nous entoure. Ce sont des combats difficiles et coûteux qui se mènent sur de multiples fronts, seuls ou en partenariat, à travers différents dossiers. Vous les trouverez répertoriés ci-dessous :

Qualité de l'air

Energie et Climat

Espaces Naturels

Ordures ménagères et Tri des déchets

(Ces liens vous redirigent vers le site de la Communauté de Communes de Chamonix Mont-Blanc)